Entreprise

Quels sont les droits de l’atsem ?

De tous les niveaux d’enseignement, le jardin d’enfants est sans doute l’un des plus importants. Pour s’assurer que la méthodologie et le programme scolaire sont respectés, on a recours à l’ATSEM. Qui est-il et quels sont ses droits ? La réponse dans cet article.

Qui est l’ATSEM ?

Le métier d’ATSEM appartient au domaine de la petite enfance. L’ATSEM accompagne les enfants de l’école maternelle tout au long de la journée dans leurs activités. Ils apportent également une aide technique et pédagogique à l’enseignant. Mais, de plus en plus d’ATSEM apportent leur aide aux animateurs dans le cadre des activités périscolaires. La plupart d’entre eux travaillent sous la responsabilité d’un directeur d’école.

A voir aussi : Les clés essentielles pour une formation en ligne réussie

Les droits de l’ATSEM

De nombreuses opportunités existent dans le domaine de la petite enfance. En effet, la loi impose la présence d’un ATSEM dans toutes les classes maternelles des écoles publiques. L’agent territorial spécialisé des écoles maternelles a le statut de fonctionnaire. Ce statut est synonyme de stabilité et de sécurité de l’emploi. L’ATSEM peut travailler pour une commune, une structure intercommunale ou un département. Dans ce cas, ils sont généralement rattachés à la direction des affaires sociales, de l’éducation ou de l’enfance. Lorsque l’ATSEM travaille dans une école maternelle, il est sous la responsabilité fonctionnelle du directeur de l’école. Ceci pendant le temps scolaire et sous la responsabilité directe de l’enseignant qu’il assiste.

A voir aussi : Les compétences professionnelles essentielles pour réussir sur le marché du travail

Il peut également travailler en crèche ou dans toute autre structure éducative accueillant de jeunes enfants. Ceci s’il est titulaire d’un CAP d’éducateur de jeunes enfants. Les ATSEM spécialisées constituent un cadre d’emplois de catégorie C de la filière sociale, qui comprend trois grades. L’avancement dans ces grades se fait à l’ancienneté via un « tableau annuel d’avancement ». Comme tous les fonctionnaires, il est possible de progresser plus rapidement dans la fonction publique en passant un autre concours.

Quel est le rôle de l’ATSEM ?

Le rôle de l’ATSEM dans une classe est de décharger l’enseignant des tâches qui perturbent son enseignement. Il participe aussi à l’enseignement en participant à des ateliers ou en aidant les enfants plus lents que les autres.

Tout au long de la journée, les tâches de l’ATSEM sont très variées :

  • Accueillir les enfants et leurs parents. Aider l’enseignant à préparer certaines activités : découpage, collage…
  • Nettoyer les tables après certaines activités (peinture, pâte à modeler…)
  • Ranger la classe, entretenir les locaux et le matériel. Aider les enfants à ranger leurs manteaux, chaussures, cartables…
  • Veiller au bien-être des enfants, apprendre aux enfants les gestes de propreté.
  • Accompagner les enfants dans leurs apprentissages scolaires quotidiens et développer leur autonomie.
  • Surveiller les enfants avant, pendant et après le repas.

Enfin, il faudra préparer les enfants pour la sieste, les réveiller, distribuer le goûter, accompagner les sorties scolaires.

Les formations et qualifications requises pour devenir ATSEM

Devenir ATSEM n’est pas donné à tout le monde et cela ne s’improvise pas. Plusieurs formations diplômantes sont nécessaires pour être éligible à ce poste.

Les conditions d’accès varient selon les collectivités territoriales, mais en général un niveau CAP petite enfance ou un BEP sanitaire et social est demandé pour postuler au concours d’ATSEM.

Le concours se déroule sur une journée, souvent divisée en deux parties :
• Des épreuves écrites (QCM) qui peuvent porter sur la connaissance de l’enfant, sa psychologie ou encore les règles d’hygiène.
• Une épreuve orale portant sur la motivation professionnelle du candidat.

Pour ceux qui souhaitent continuer leur parcours professionnel dans cette voie, pensez à bien choisir votre crèche, par exemple.

Il existe aussi plusieurs autres formations complémentaires telles que la formation continue obligatoire proposée par certaines collectivités territoriales afin de maintenir ses connaissances up-to-date. Ces dernières traitent notamment des thèmes comme la nutrition infantile, la sécurité alimentaire ou bien l’éveil cognitif chez l’enfant…

Les différences entre les missions d’un ATSEM en maternelle et en primaire

Les missions d’un ATSEM diffèrent selon le niveau scolaire de l’enfant qu’il encadre. Effectivement, les tâches à accomplir ne sont pas les mêmes en maternelle qu’en primaire.

L’ATSEM en maternelle a un rôle primordial dans l’accompagnement des enfants tout au long de leur journée. Il intervient notamment lors des temps d’éveil et de sommeil, pendant la pause déjeuner ou encore pour les accompagner aux toilettes. L’une des missions principales est aussi celle de préparer le matériel pédagogique nécessaire à l’apprentissage de la motricité fine, comme les ciseaux ou la peinture, par exemple.

En revanche, en primaire, l’ATSEM travaille plus souvent avec l’instituteur(trice) afin d’aider à maintenir un environnement propice au travail et faciliter ainsi la concentration des élèves. Les activités proposées étant assez différentes de celles dispensées en maternelle, il se doit donc d’être polyvalent et prêt à intervenir sur plusieurs aspects du fonctionnement quotidien : gestion administrative (fichiers informatiques…), aide aux travaux pratiques (travaux manuels…) ou encore animation périscolaire si besoin.

Même s’il existe quelques nuances entre ces deux niveaux scolaires, il faut avant tout comprendre que le rôle central de l’ATSEM reste inchangé : celui-ci vise principalement à aider les enseignants au quotidien afin d’accueillir au mieux chaque enfant dans une ambiance sereine et chaleureuse.