Actu

Comment se rémunère un chef d’entreprise ?

Le dirigeant d’une entreprise a la possibilité d’avoir une rémunération, car en tant qu’un chef d’entreprise, il a aussi des charges à supporter. À cet effet, il doit avoir un salaire qui lui permettra de faire face à ses besoins. La question qui se pose est de savoir comment il se paie en sa qualité de gérant. Les éléments de réponse dans ce mini-guide.

La rémunération du chef d’entreprise

En tant que chef d’entreprise, vous avez la possibilité de vous fixer une rémunération minimale qui vous permet de gérer vos charges incompressibles. Cela doit être mis dans vos charges financières. Votre statut juridique est en lien avec votre rémunération.

A lire en complément : Quels sont les différents types de leadership ?

La paie d’un chef d’entreprise travailleur non salarié

Lorsque vous êtes gérant d’une SARL, EI, SNC ou associé gérant dans une EURL, vous êtes vu comme un travailleur indépendant. Ainsi, vous êtes affilié à un régime des travailleurs non-salariés. Vous avez droit à une paie en fonction des activités que vous faites dans la société.

Le salaire d’un chef d’entreprise est parfois fixe, continu ou les deux à la fois avec une possibilité d’être accompagné par des primes et bonus. Ce salaire que le chef d’entreprise perçoit dépend des statuts juridiques de la société ou encore est défini par une décision collective de tous les associés.

A voir aussi : Quel salaire après un diplôme de niveau 4 ou 5 ?

Le chef d’entreprise est le garant de l’entreprise. Il faut noter que la rémunération et les autres avantages qui sont offerts au dirigeant d’entreprise sont notifiés dans la DSI chaque année. La DSI est la déclaration sociale des indépendants.

Il est également possible de diversifier la paie d’un chef d’entreprise. Cela se fait en des avantages comme le paiement de son loyer, la prise en charge de son véhicule ou de ses repas.

Le salaire du chef d’entreprise salarié

Un chef d’entreprise est salarié lorsqu’il est gérant non associé dans une entreprise. À l’opposé des chefs d’entreprise non salariés, les dirigeants salariés cotisent régulièrement au régime de la sécurité sociale.

Qu’il soit actionnaire ou non, la paie et les avantages d’un chef d’entreprise salarié sont définis par le régime des salariés et assimilés. Ses revenus sont imposables au même titre que pour les salariés.

Il faut noter que ce dernier n’a droit ni à une assurance en cas de chômage ni à un dédommagement en cas congés. Même dans le cas d’une rupture de façon arbitraire de son contrat de travail, il n’aura rien comme indemnités.

Les formes de rémunération possible

Le chef d’entreprise a le choix de prendre sa paie mensuellement ou annuellement. Cela se décide par les associés lors d’une assemblée générale. Les primes à verser au dirigeant doivent faire objet de vote et d’approbation lors d’un conseil des associés.

Sachez que le chef d’entreprise a également la possibilité de se faire payer en dividende lorsqu’il détient plus de 90 % des actions.